Réouverture de Disneyland Paris

Réouverture progressive de Disneyland Paris à partir du 15 juillet

Nous sommes impatients d’ouvrir à nouveau les portes de Disneyland Paris à partir du 15 juillet 2020 !

Notre destination rouvrira progressivement à partir du 15 juillet et il sera possible de profiter de nos attractions, restaurants, boutiques et spectacles en toute sérénité. L’équipe de Business Solutions by Disneyland vous accompagne dès maintenant dans l’organisation de vos événements et l’accueil de vos participants dans nos espaces événementiels.

Sans vous et vos événements, il n’y a pas d’émotions. Nous avons hâte de vous revoir !

Réouverture de Disneyland Paris

Le moment parfait pour partager des émotions inoubliables

Nous avons réinventé l’expérience à Disneyland Paris pour vous garantir des moments riches en émotions, tout en protégeant la santé de vos participants et celle de nos employés.

Conformément aux directives des autorités publiques compétentes, nos deux parcs à thèmes, nos hôtels, incluant les espaces événementiels, et Disney Village ouvriront avec des mesures d’hygiène et de sécurité renforcées. La sécurité de nos visiteurs et de nos Cast Members étant notre priorité, la réouverture progressive de Disneyland Paris adoptera une approche volontariste, avec capacité d’accueil limitée, des mesures de distanciation physique et un programme de nettoyage renforcés, conforme aux directives du gouvernement et des autorités sanitaires françaises. Le port du masque sera obligatoire pour tous les visiteurs de onze ans et plus, incluant les participants aux événements privés, les Cast Members ainsi que les prestataires.

Ces mesures d’hygiène et de sécurité renforcées évolueront en fonction de la situation globale et conformément aux directives des autorités publiques compétentes.

Capacité d’accueil limitée

Pour garantir une expérience aussi sereine qu’immersive, nous limitons la capacité de nos parcs à thèmes, attractions, restaurants, boutiques et espaces événementiels, répondant ainsi aux normes applicables en matière de distanciation physique.

Distanciation physique

Conformément aux directives des autorités publiques compétentes, la distanciation physique sera implémentée à travers la destination y compris dans les files d’attente, les attractions, boutiques, hôtels, restaurants et autres équipements, et sera régulièrement rappelée par de la signalétique.

La capacité de places assises sera réduite dans les restaurants, les restaurants de type buffet seront modifiés dans une formule de restauration illimitée servie à table, et une nouvelle offre de repas servis à table sera proposée dans les espaces événementiels.

Mesures d’hygiène et de sécurité renforcées

Lorsque Disneyland Paris rouvrira ses portes, des mesures d’hygiène et de sécurité seront mises en place sur l’ensemble de la destination, avec notamment le port du masque obligatoire pour tous nos Cast Members, visiteurs (à partir de 11 ans) et prestataires, plus de 2000 stations de gel hydroalcoolique disponibles et des procédures de nettoyage renforcées.

Formation renforcée de nos employés et prévention

Lorsque Disneyland Paris accueillera de nouveau ses visiteurs pour un séjour magique, ses Cast Members joueront un rôle clé pour leur expliquer et les aider à appliquer ces nouvelles mesures. Ils répondront à toutes leurs questions et encourageront chacun à bien suivre et respecter ces mesures pour garantir la sécurité de tous.

Avant la réouverture, les Cast Members suivront de nouvelles formations détaillées les préparant à soutenir les règles d’hygiène et de sécurité renforcées, les nouveaux protocoles sanitaires, les règles de distanciation physique, la meilleure façon d’aborder une interaction sans contact avec le visiteur et bien plus.

Place aux émotions !

Parce qu’on n’a jamais eu autant besoin de se retrouver, nous avons repoussé les frontières du possible pour faire de votre événement à Disneyland Paris une expérience immersive – tout en préservant votre santé et votre sécurité !

Toute l’équipe de Business Solutions by Disneyland Paris se réjouit de vous accompagner dès maintenant dans votre projet d’événement. Nous sommes impatients de vous retrouver… car la Magie n’existe pas sans vous !

Retrouvez l’ensemble des mesures d’hygiène et de sécurité renforcées à Disneyland Paris sur Disneylandparis.com

Skyline-Bar-2

Disney’s Hotel New York® – The Art of Marvel se dévoile

hotel new york the art of marvel

Disney’s Hotel New York – The Art of Marvel ouvrira ses portes dès juin 2020 après une rénovation d’ampleur inédite de 16 mois. L’hôtel, incluant son Centre de Convention de 4000 m², proposera une nouvelle expérience typiquement new-yorkaise, célébrant 80 ans de storytelling Marvel.

Une nouvelle expérience au cœur du storytelling Marvel

Reconnaissable à son style Art Déco contemporain, l’hôtel s’inspire d’une galerie d’art new-yorkaise et rend hommage à la ville berceau de nombreux Super Héros Marvel et des artistes les ayant imaginés. Les visiteurs y découvriront l’une des plus grandes collections d’art Marvel au Monde, avec 300 œuvres réalisées par 50 artistes. Constituée de bandes dessinées, affiches, illustrations de films, storyboards ou encore croquis originaux, elle mettra en lumière la richesse de cet univers et la dimension artistique méconnue du storytelling.

Des espaces entièrement rénovés

L’intégralité des 561 chambres a été entièrement réaménagée, adoptant un nouveau style contemporain et sophistiqué, pour une expérience aussi sereine que confortable.

Deux restaurants prolongeront l’expérience : Manhattan Restaurant, élégant et raffiné avec des plats d’exception servis à table, et Downtown Restaurant, un buffet proposant un véritable voyage culinaire à travers un New York cosmopolite.

Deux nouveaux bars proposeront deux ambiances différentes : une atmosphère élégante avec une vue à couper le souffle sur les sommets de New-York au Skyline Bar, et un cadre trendy prenant la forme d’un loft de Manhattan au Lounge Bar.

L’hôtel disposera également d’une piscine intérieure et extérieure avec sauna et hammam, et d’un centre de remise en forme.

L’écrin idéal pour tous vos événements professionnels

L’immersion se poursuivra jusqu’au Centre de Convention. Intégré à l’hôtel, il en adoptera l’élégant style Art Déco contemporain et s’étendra sur une surface totale de 4000 m². Ses 17 salles s’adapteront facilement aux différentes configurations d’événements : ateliers de travail, conférences ou encore activités. Deux salles plénières de 1560 et 1680 m² accueilleront les plus grands groupes pour des conférences, dîners de gala ou encore soirées d’entreprise. Enfin son élégant foyer connectera l’ensemble des salles, accueillant également cocktails et cafés d’accueil.

Dès son ouverture en juin 2020, l’hôtel sera intégralement privatisable selon disponibilités* pour associer ses espaces, équipements, chambres et service 4 étoiles à vos conventions, congrès et séminaires en toute intimité et sérénité.

*consultez-nous pour connaître les disponibilités en fonction des besoins de votre événement

n025240

Votre journée d’étude à Disneyland Paris

Embarquez pour une journée d’étude aussi studieuse que stimulante, à Disneyland Paris ! Pour présenter une nouvelle stratégie, impulser un changement ou encore co-construire un projet, faites vivre à votre équipe un moment immersif et surprenant.

 

Dès le matin, accueillez vos participants dans le somptueux Centre de Convention du Disney’s Newport Bay Club®. Son atmosphère élégante et paisible en fera l’espace idéal pour écouter, réfléchir et partager. Vous profiterez de grands foyers accueillants et de salles de sous-commissions modulables, équipées en matériel audio-visuel, parfaitement adaptées aux réunions et ateliers en toute sérénité.

Profitez ensuite d’une pause déjeuner sur-mesure : rapide et efficace, servie directement en salle, ou conviviale et détendue, dans l’un de nos restaurants service à table ou buffet. Dans les deux cas, elle s’adaptera tant à votre agenda qu’à vos goûts !

Enfin, faites de l’après-midi un moment de partage et de cohésion unique, au cœur des Parcs Disney. Découvrez notre option billets parcs demi-journée, réservée aux professionnels et vivez en équipe des aventures en 3D : Défis, Découvertes et Disney ! C’est la conclusion parfaite d’une journée de travail unique, pour renforcer les liens et développer l’esprit d’équipe.

Renseignez-vous dès aujourd’hui et préparons ensemble votre journée d’étude disruptive, surprenante et productive, selon vos besoins.

itv

Dans les coulisses de nos événements spéciaux : rencontre avec Mandy Fenwick et Chloé Sarfati.

Nos meilleurs ambassadeurs sont nos collaborateurs ! Ce mois-ci nous avons choisi de mettre en avant le poste stratégique de responsable d’événements. Mandy Fenwick et Chloé Sarfati sont deux chevilles ouvrières, à la fois les coordinatrices et les « facilitatrices » de tous les événements spéciaux. Rencontre.

Quel a été votre parcours personnel au sein de l’entreprise jusqu’à aujourd’hui ?

Mandy Fenwick : J’ai commencé bien avant l’ouverture, en 1989, comme collaboratrice de notre PDG, puis, lorsque la cellule événementielle s’est créée j’ai eu l’occasion de travailler sur One Year Out, un événement d’envergure qui a précédé l’ouverture de Disneyland Paris. J’ai ensuite fait partie de la task force en prévision de l’ouverture. Je suis l’aventure depuis ses débuts !

Chloé Sarfati : J’ai un parcours atypique puisque j’ai débuté comme artiste de parade. J’ai ensuite rejoint l’équipe en charge des spectacles avant de devenir responsables des événements spéciaux pour Disney Business Solutions.

En quoi consiste votre métier ?

M. F. : En tant que responsable d’événements nous sommes un support pour les équipes. Nous centralisons toutes les demandes, nous gérons les imprévus. Nous avons un rôle de coordination et de relai. Nous sommes impliquées dès la réception de la demande d’événement, jusqu’à la clôture post événement.

C. S. : Dans ce métier, il est indispensable que nous soyons au courant de tout ce qui se passe sur le terrain, dans le parc ou les espaces événementiels, mais aussi de la préparation de l’événement afin d’être un relai efficace.

Quel type d’imprévu pouvez-vous rencontrer ?

M. F. : J’ai souvenir d’un événement où l’un des membres de l’équipe s’est rendu compte que les billets destinés aux participants étaient restés bloqués dans un coffre. Nous avions 600 invités qui risquaient de ne pas pouvoir accéder au parc et à leur soirée, une vraie urgence ! Le membre de l’équipe s’est tourné vers moi car il savait que j’avais l’expérience suffisante pour savoir qui contacter et permettre aux invités de rentrer. Je me suis sentie vraiment bien dans mon rôle ce jour-là !

C. S. : Nous avons un rôle de facilitatrices. Nous sommes les personnes vers lesquelles on se tourne lorsqu’il faut identifier le bon interlocuteur. Et ce n’est pas uniquement le cas pour des urgences, nous devons également être force de propositions et aiguiller au mieux les équipes lors de la construction de leurs événements.

Justement, sur quel type d’événements travaillez-vous ?

C. S. : Nous sommes sollicitées par exemple pour les avant-premières de films, les lancements de nouvelles attractions ou encore pour les événements internes comme les Service Awards.

M. F. : Aujourd’hui, je suis surtout mobilisée sur les événements externes ou corporate : toute demande d’événement émanant d’une société externe, cliente de Disney Business Solutions. Sur ce type d’événements, nous pouvons accueillir jusqu’à 4 000 personnes, voire même 25 000 dans le cas d’une privatisation des deux Parcs Disney®, ce qui demande un travail de coordination conséquent.

C. S. : Dernièrement j’ai été sollicitée sur un événement presse qui rassemblait des médias, des influenceurs, des blogueurs ainsi que des VIP de plus de 17 pays. C’est le type d’événements ou tout peut changer jusqu’à la dernière minute. C’est un vrai challenge !

Qu’est-ce qui rend cette entreprise singulière, à vos yeux ?

C..S. : Pour moi Disney c’est toute une histoire féérique, une culture. Cela représente les dessins animés de mon enfance. Travailler ici c’est en quelque sorte faire partie de la magie !

M. F. : On ne serait pas là avec le même enthousiasme si l’on n’était pas des passionnées de Disney. J’ai le sentiment que dans les moments où l’on est débordé, où l’on travaille beaucoup il suffit de se promener dans les parcs, de voir les sourires des visiteurs et on repart au bureau boosté comme jamais.

Quel est votre plus beau souvenir ?

M. F. : Pour moi c’est indéniablement l’inauguration de la The Twilight Zone Tower of Terror™ il y a dix ans : c’était la première fois que l’on réalisait du mapping vidéo dans nos parcs. C’était une vraie prouesse technique.

C. S. : Je garde d’excellents souvenirs du lancement du 25ème anniversaire de Disneyland Paris. Il y avait beaucoup de challenges, du monde, de nombreux sourires, c’était vraiment un bel anniversaire !

serious_games

Le travail : ce jeu sérieux dont vous êtes le héros

Formation, recrutement, team building, ou simple respiration, embarquer ses collaborateurs dans des activités ludiques virtuelles ou IRL n’a rien d’un passe-temps futile. Au contraire il permet de se découvrir autrement, d’en apprendre sur soi et sur les autres. Un phénomène qui ne cesse de prendre de l’ampleur ces dernières années.

« Le colonel Moutarde, dans la bibliothèque, avec le chandelier ». Rares sont les journées ou les capacités de déduction d’un employé sont autant mises à contribution qu’au cours d’un escape game en compagnie de ses collègues. L’engouement pour les activités ludiques scénarisées qui gagne la France depuis quelques années déjà, compte parmi ses premiers clients nombre d’entreprises, désireuses à la fois de stimuler leurs équipes, de leur proposer des expériences d’une autre nature mais aussi d’en tirer au passage quelques enseignements.

Qu’il s’agisse de briser la glace, de nouer des liens d’une autre nature ou de changer de regard sur ces personnes avec qui l’on partage le plus clair de son temps, ces expériences ne manquent pas de vertus. Encore faut-il bien choisir parmi la multitude de lieux et de structures qui offrent de vivre de tels moments. Pour cela, mieux vaut s’orienter vers des passionnés qui ont à cœur de partager et d’imaginer sans cesse de nouveaux concepts, de nouvelles intrigues.

A la pêche aux « soft skills »

Les concepteurs de ces jeux mettent bien souvent en avant les aptitudes requises chez les participants pour s’en sortir dans tel ou tel univers : ici la communication, la collaboration, la flexibilité l’adaptabilité, ou encore le leadership, la patience, etc. Autant de « soft skills », de compétences transposables à l’univers du travail et de la gestion de projet.

D’où l’intérêt des responsables des ressources humaines pour ces activités, lesquelles permettent d’éprouver leurs collaborateurs dans des situations inédites, et de révéler ce qui chez eux peut s’avérer une force ou une faiblesse. Hormis dans les processus de recrutement cependant, ces critères ne sont souvent retenus qu’à titre indicatif et ne sont pas utilisés pour disqualifier tel ou tel. Au contraire, « Cela aide les candidats à révéler ce qu’ils ont du mal à montrer dans un échange classique tant les discours sont rodés » estime la chercheuse Hélène Michel, interrogée par le magazine Socialter.

Des jeux en ligne à la fois vitrine et outil de recrutement

Désinhiber les participants, les pousser à sortir de leurs schémas de pensée habituels, c’est ce que permettent aussi les serious-games, ces jeux-vidéos qui confrontent les participants à des défis individuels dans un monde virtuel. Longtemps réservés à un usage interne, certains de ces jeux sont désormais accessibles en ligne, et misent sur le confort de jeu pour attirer des participants au-delà du seul cercle des employés.

Ainsi Décathlon ou L’Oréal proposent de gérer de A à Z le lancement d’un produit, de manière à faire découvrir les métiers au sein de l’entreprise. Orange de son côté invite les joueurs à installer un réseau électrique dans une ville fictive. Au-delà de l’expérience de jeu accessible à tous, ces entreprises ne se cachent pas de scruter attentivement le comportement des usagers sur leurs plateformes pour ne pas passer à côté des talents de demain. Alors la réalité prend le pas sur l’expérience ludique.

Que les RH aient les yeux rivés ou non sur ce qu’il se passe lors de ces expériences ludiques, force est de constater que la magie opère presque à chaque fois. Il est rare qu’un employé ne se prête pas au jeu et n’abandonne pas ses conventions l’espace d’un instant.

C’est alors que des phénomènes inhabituels mais souhaitables se produisent. L’épreuve place les participants sur un pied d’égalité, les personnes qui n’ont pas l’habitude de travailler ensemble apprennent à collaborer, trouvent des terrains d’entente. On assiste alors à une forme d’émulation, de déploiement de l’intelligence collective, tout en s’amusant.

roadmap

Sur les traces du rallye interactif Roadmap to Adventure

Retour sur la conception du rallye interactif « Roadmap to Adventure » avec Margot Gosetti di Sturmeck, qui a suivi le projet de ses balbutiements à son lancement.

« A l’origine ce devait être une chasse au trésor » se souvient Margot Gosetti di Sturmeck, chef de projet infographie chez Disney Business Solutions. A la vente depuis 2017 dans la gamme de produits team building, le rallye interactif Roadmap to Adventure consiste à repousser les forces du mal qui cherchent à prendre le contrôle du Parc Disneyland®. Equipés d’une tablette, les participants (entre 2 et 6 par groupe) sillonnent le parc à la poursuite d’indices et de défis en lien avec les univers et histoires.

« Si j’ai été conviée aux réunions préparatoires par le concepteur de l’époque, confie Margot, c’est d’abord en tant que fan des personnages et des films Disney pour contribuer à l’écriture de l’histoire.» Mais son expertise infographie s’avèrera également précieuse pour le concepteur qui lui confie le développement d’un univers visuel propre à cette aventure. En plus de créer les éléments destinés à la tablette tactile des participants, elle coordonne enfin les différentes étapes en lien avec des experts Disney (juridiques, créatifs, artistiques…)

Ainsi les participants sont accueillis dans le jeu par des séquences d’introduction tournées dans le parc avec les personnages, donnant immédiatement le ton. Tout se passe sur la tablette : d’abord ces cinématiques, puis les défis : retrouver des détails en photo, courses contre la montre ou encore défis d’observation.  « Le grand challenge, poursuit Margot, était de ne rien modifier dans le parc, et pourtant on a vraiment l’impression d’interagir avec ce cadre inédit ! »

L’équipe projet, quant à elle, s’est attelée à créer une aventure inédite pour les participants qui évoluent aux côtés de visiteurs profitant de leur journée au parc. « Nous voulions inciter les participants à observer les détails et subtilités du parc, tout en veillant à ce qu’ils restent en sécurité, qu’ils évitent les grands axes de circulation et en conservant le mystère et l’ambiance des lieux. »

Enfin, il y avait toute l’architecture à mettre en place, pour que les gens se prennent vraiment au jeu. « L’équipe projet a imaginé de nombreux rebondissements, des imprévus qui surgissent, pour que ce soit toujours haletant. » Dernière étape : les sessions de test sur le terrain : « après plusieurs mois de travail, j’étais absolument convaincue de la qualité et de l’efficacité du jeu et j’ai pris énormément de plaisir à regarder les réactions des participants, notamment ceux qui étaient moins emballés par ce type de jeu et qui se sont laissé prendre par l’histoire ! » Conclue Margot.

itvthierry

Concevoir des événements est un art : rencontre avec Thierry Magne

Thierry Magne raconte des histoires en concevant des univers immersifs uniques. Avec plus de 25 ans d’expérience, il est un concepteur d’événements hors pair qui sait parfaitement s’approprier les univers des Parcs Disney® et transformer les espaces plus neutres. Rencontre avec l’un des chefs d’orchestre qui donne la mesure de nos événements.

Pouvez-vous nous expliquer votre métier ?

THIERRY MAGNE : Je suis concepteur d’événements chez Disney Business Solutions depuis les débuts. Dans chacun d’entre eux, nous racontons des histoires : je les imagine à partir du brief initial, pour ensuite créer le concept et m’entourer des bonnes personnes (metteurs en scène, chorégraphes, musiciens, chefs d’orchestre…). Je suis en quelque sorte moi-même un chef d’orchestre puisque je coordonne toutes ces professions pour assurer la cohérence de l’histoire et de la réalisation finale. Dès l’instant où j’ai l’idée créative, mon travail c’est également de savoir convaincre les gens, les emmener avec moi. Quand je vois les étoiles dans les yeux, c’est gagné ! C’est la partie de mon métier que je préfère.

Comment avez-vous débuté ?

T.M : J’ai commencé à faire de l’événementiel en tant que producteur. En 1992, j’ai travaillé sur l’ouverture de Disneyland® Paris et j’ai ensuite produit le spectacle de La Belle et la Bête. En 2002, j’ai dirigé la production de l’ensemble des festivités liées au dixième anniversaire du Parc Disneyland® où nous organisions 17 événements en deux jours ! Après cette expérience, j’ai décidé de me renouveler et de passer du côté créatif : je suis donc devenu concepteur d’événements.

Comment travaillez-vous pour imaginer un concept original ?

T.M : J’y pense quasiment 24h sur 24 : je me suis même mis un carnet à côté de mon lit pour pouvoir éventuellement noter des idées si elles me viennent pendant la nuit ! Tout peut me donner une idée : écouter la radio, regarder la télévision, me rendre dans une exposition. L’une de nos forces est que nous bénéficions d’une réserve sans fin d’histoires à raconter, grâce aux univers de nos parcs et hôtels. Pour autant nous pouvons tout aussi bien concevoir des événements qui proposent des univers radicalement différents, tout en étant organisés à Disneyland® Paris. C’était le cas pour Electroland : nous sommes allés à Ibiza pour nous inspirer de l’univers du clubbing, mais nous nous sommes dit qu’il fallait ensuite le « disney-iser » en quelque sorte.

À l’origine Walt Disney a toujours été un précurseur dans le domaine des arts graphiques, de la création visuelle ou du son : je pense que s’il était encore en vie ses films seraient accompagnés de musique électro !

Quelles sont les particularités des événements organisés par Disney Business Solutions ?

T.M : Disneyland Paris est une destination unique en Europe : tant au niveau des univers, que des attractions, que des possibilités techniques. Nous avons la chance d’avoir des assets que nous pouvons transformer. Pour Electroland par exemple, notre véritable élément de différenciation c’était la possibilité de vidéo-projeter sur The Twilight Zone Tower Of Terror™, qui fait 55 mètres de haut, et d’accompagner les DJs avec du VJing (des projections vidéo en rythme avec la musique). C’est la dimension de la scénographie qui a rendu l’événement exceptionnel, je pense que même les DJs, qui tournent pourtant dans le monde entier, n’avaient jamais vu une projection de cette ampleur. Nous avons, d’autre part, une réelle force de frappe technique : nos équipes graphiques, nos équipes lumière, nos équipes spectacle sont suffisamment puissantes pour nous permettre de transformer le château de la Belle au Bois Dormant en sapin de Noël pour une soirée si nous le souhaitons.

Quel type de challenge rencontrez-vous dans l’organisation d’événements de cette ampleur ?

T.M : Notre plus gros challenge, c’est de concrétiser ces réalisations au sein des parcs qui accueillent des visiteurs tous les jours. Par exemple pour Electroland, à partir de la fermeture nous avions une heure pour transformer le Parc Walt Disney Studios®. Pour ce qui est des répétitions, elles ont lieu le soir à la fermeture du parc ou la nuit. Et nous devons intégrer à l’environnement du parc tous les éléments techniques nécessaires à la réalisation du spectacle pour ne pas le dénaturer.

Quel est l’événement le plus ambitieux auquel vous avez pu prendre part ?

T.M : Mon plus grand souvenir c’est l’inauguration en 2008 de The Twilight Zone Tower Of Terror™. Nous avions décidé de raconter l’histoire de cet hôtel prestigieux de Los Angeles, le Hollywood Tower Hotel, qui est devenu par la suite la Tour de la Terreur. Nous avions réalisé un mapping géant qui était le premier événement de mapping au monde dans un parc Disney. Ça a marqué les gens qui ont même demandé à revoir ce spectacle, en 2018, pour les dix ans de l’événement ! Ensuite, je dois reconnaître que l’événement Service Award de Novembre 2017 est l’un de mes plus beaux souvenirs. Nous avions convié un orchestre symphonique avec chanteurs et danseurs pour un peu plus d’une heure de spectacle, la soirée était superbe.

Qu’est-ce qui vous inspire en ce moment ?

T.M : Je rêve de collaborer avec un designer italien qui s’appelle Edoardo Tresoldi. Il fait de la sculpture en grillage. Quand il éclaire ses structures on a l’impression que c’est de la 3D ou un hologramme, c’est sublime !

salons_bonnes_raisons

Salons et expositions : les 3 raisons de sauter le pas

L’Île-de-France accueille chaque année plus de 400 salons (professionnels, grand public et mixtes) qui rassemblent près de 9 millions de visiteurs. Pourtant, le salon reste un média sous-exploité, notamment par les TPE/PME.

Avec 700 000 m² de surfaces, Paris Île-de-France propose l’offre d’infrastructures la plus riche et variée du monde pour accueillir des événements professionnels. Ces salons, qu’ils soient grand public ou professionnels, permettent aux entreprises qui exposent de signer chaque année 17 millions de contrats, et de réaliser plus de 30,5 milliards d’euros de chiffre d’affaire (source : Unimev – Bilan chiffré de la filière). Panorama des raisons de sauter le pas !

#1 Les salons sont des catalyseurs pour le business

Outils complets et efficace pour booster le business, les salons servent souvent de générateurs d’affaires. D’après l’Unimev, 84% des entreprises développent leur chiffre d’affaires grâce à leur participation à un salon. Un quart de celui-ci est généré pendant la manifestation et les trois quarts dans les mois qui suivent, ce qui suppose de préparer activement sa participation. Dans certains cas, les salons servent également à médiatiser les contrats passés au cours de l’année, et donc de jouer sur l’image de l’entreprise. Enfin, les salons sont souvent des portes d’entrée sur les marchés internationaux. D’après les estimations de l’Unimev, les entreprises exposantes réalisent un tiers de leur chiffre d’affaire avec des clients étrangers.

#2 La participation à un salon nourrit l’image de l’entreprise

Les manifestations professionnelles ou grand public sont de redoutables outils de communication pour les entreprises. Ces temps forts permettent de faire connaître son offre ou son produit tout en prospectant de nouveaux clients. « Dès lors que je participe à un salon, je suis reconnu comme un expert du domaine » explique Eric Van Gelderen, responsable des ventes pour Disney Business Solutions. « Nous accueillons par exemple IT Partner, l’un des salons emblématiques du secteur de l’information et des nouvelles technologies. Participer à ce salon est un gage de notoriété pour les entreprises du secteur. » « La meilleure illustration de ce phénomène est que les entreprises reviennent, chaque année la fréquentation augmente », poursuit Céline Distinguin, chargée d’événements pour Disney Business Solutions.

#3 … et permet de faire partie d’un écosystème

Entretenir son réseau, nouer des partenariats nouveaux, voire surveiller son marché, les avantages à faire partie d’un écosystème sont nombreux. Outre la question des affaires, ces manifestations sont également l’occasion de mobiliser les équipes en interne. Comme le note Eric Van Gelderen, les salons permettent également de « former tout son personnel en une seule fois, en délivrant une communication unique, un message fort pour mobiliser les gens. Des entreprises de la distribution ou des services organisent annuellement leurs grands rendez-vous professionnels dans nos espaces événementiels. » Qu’attendez-vous pour sauter le pas ?

Source : Bilan chiffré de la filière des métiers de l’événement, UNIMEV, 2018