Dans les coulisses de nos événements spéciaux : rencontre avec Mandy Fenwick et Chloé Sarfati.

Nos meilleurs ambassadeurs sont nos collaborateurs ! Ce mois-ci nous avons choisi de mettre en avant le poste stratégique de responsable d’événements. Mandy Fenwick et Chloé Sarfati sont deux chevilles ouvrières, à la fois les coordinatrices et les « facilitatrices » de tous les événements spéciaux. Rencontre.

Quel a été votre parcours personnel au sein de l’entreprise jusqu’à aujourd’hui ?

Mandy Fenwick : J’ai commencé bien avant l’ouverture, en 1989, comme collaboratrice de notre PDG, puis, lorsque la cellule événementielle s’est créée j’ai eu l’occasion de travailler sur One Year Out, un événement d’envergure qui a précédé l’ouverture de Disneyland Paris. J’ai ensuite fait partie de la task force en prévision de l’ouverture. Je suis l’aventure depuis ses débuts !

Chloé Sarfati : J’ai un parcours atypique puisque j’ai débuté comme artiste de parade. J’ai ensuite rejoint l’équipe en charge des spectacles avant de devenir responsables des événements spéciaux pour Disney Business Solutions.

En quoi consiste votre métier ?

M. F. : En tant que responsable d’événements nous sommes un support pour les équipes. Nous centralisons toutes les demandes, nous gérons les imprévus. Nous avons un rôle de coordination et de relai. Nous sommes impliquées dès la réception de la demande d’événement, jusqu’à la clôture post événement.

C. S. : Dans ce métier, il est indispensable que nous soyons au courant de tout ce qui se passe sur le terrain, dans le parc ou les espaces événementiels, mais aussi de la préparation de l’événement afin d’être un relai efficace.

Quel type d’imprévu pouvez-vous rencontrer ?

M. F. : J’ai souvenir d’un événement où l’un des membres de l’équipe s’est rendu compte que les billets destinés aux participants étaient restés bloqués dans un coffre. Nous avions 600 invités qui risquaient de ne pas pouvoir accéder au parc et à leur soirée, une vraie urgence ! Le membre de l’équipe s’est tourné vers moi car il savait que j’avais l’expérience suffisante pour savoir qui contacter et permettre aux invités de rentrer. Je me suis sentie vraiment bien dans mon rôle ce jour-là !

C. S. : Nous avons un rôle de facilitatrices. Nous sommes les personnes vers lesquelles on se tourne lorsqu’il faut identifier le bon interlocuteur. Et ce n’est pas uniquement le cas pour des urgences, nous devons également être force de propositions et aiguiller au mieux les équipes lors de la construction de leurs événements.

Justement, sur quel type d’événements travaillez-vous ?

C. S. : Nous sommes sollicitées par exemple pour les avant-premières de films, les lancements de nouvelles attractions ou encore pour les événements internes comme les Service Awards.

M. F. : Aujourd’hui, je suis surtout mobilisée sur les événements externes ou corporate : toute demande d’événement émanant d’une société externe, cliente de Disney Business Solutions. Sur ce type d’événements, nous pouvons accueillir jusqu’à 4 000 personnes, voire même 25 000 dans le cas d’une privatisation des deux Parcs Disney®, ce qui demande un travail de coordination conséquent.

C. S. : Dernièrement j’ai été sollicitée sur un événement presse qui rassemblait des médias, des influenceurs, des blogueurs ainsi que des VIP de plus de 17 pays. C’est le type d’événements ou tout peut changer jusqu’à la dernière minute. C’est un vrai challenge !

Qu’est-ce qui rend cette entreprise singulière, à vos yeux ?

C..S. : Pour moi Disney c’est toute une histoire féérique, une culture. Cela représente les dessins animés de mon enfance. Travailler ici c’est en quelque sorte faire partie de la magie !

M. F. : On ne serait pas là avec le même enthousiasme si l’on n’était pas des passionnées de Disney. J’ai le sentiment que dans les moments où l’on est débordé, où l’on travaille beaucoup il suffit de se promener dans les parcs, de voir les sourires des visiteurs et on repart au bureau boosté comme jamais.

Quel est votre plus beau souvenir ?

M. F. : Pour moi c’est indéniablement l’inauguration de la The Twilight Zone Tower of Terror™ il y a dix ans : c’était la première fois que l’on réalisait du mapping vidéo dans nos parcs. C’était une vraie prouesse technique.

C. S. : Je garde d’excellents souvenirs du lancement du 25ème anniversaire de Disneyland Paris. Il y avait beaucoup de challenges, du monde, de nombreux sourires, c’était vraiment un bel anniversaire !

Shopping Basket

Pour nous envoyer un message :