Retour à la liste

Printable version

Focus sur les 3 tendances incontournables de l’événementiel en 2019

D’après le rapport Future Trends, publié chaque année par CWT Meetings & Events, le secteur du MICE devrait enregistrer une hausse de la demande d'événements de 5 à 10% en 2019. Nous avons échangé avec Anthony Fauré et Constance Marsilli de la fédération des acteurs de l’événementiel UNIMEV autour de la question : quelles sont les macro tendances qui façonneront les événements de demain ?

#1 Décloisonnement / hybridation : sortir des silos et favoriser la transversalité

« Aujourd’hui qui peut dire si Roland Garros est un événement sportif, un événement business ou un événement grand public ? » soulève Anthony Fauré, responsable marketing et innovation de l’UNIMEV. « Là est tout le propos ! Le décloisonnement et l'hybridation sont des tendances de fond du secteur de l’événementiel. B2B, B2C : les termes deviendront peut-être, à terme, obsolètes » poursuit-il. En effet, cette tendance au décloisonnement s’observe de plus en plus. Des salons B2B comme Vivatech ou UNIQUE by Mode City ont pris la décision d’ouvrir leurs portes au grand public sur une journée, généralement le dernier jour. Une stratégie pertinente puisque cette ouverture permet de renouveler les publics, de s’adresser directement au consommateur final et donc de diversifier son modèle économique.

Le phénomène du « bleisure » (le fait de profiter d’un déplacement professionnel pour s’accorder du temps de loisir, nous en parlions ici) symbolise la tendance à l’hybridation. C’est d’ailleurs un segment de marché en très forte croissance, qui a augmenté de 20% en 2017.

#2 Éditorialisation : raconter des histoires pour évoquer la dimension stratégique du secteur

Passer d’une logique de logisticien à une logique plus qualitative. Devenir plus que des « loueurs de surface », comme le soulignait Julie de la Brosse (WeYouGroup) dans le Monde début Novembre. C’est l’ambition de nombreux acteurs de l’événementiel aujourd’hui, qui observent une demande croissante d’activités, d’espaces ou de contenus originaux. « On est passés du salon de l’auto au mondial de la mobilité » souligne Anthony Fauré. « On ne parle plus uniquement de voitures, mais bien de la mobilité comme sujet de société, ce qui permet d’aborder des notions comme la connectivité des territoires, l’économie du partage ou la dimension écologique » analyse-t-il.

Cette tendance forte à l’éditorialisation explique la multiplication des formats nouveaux : ateliers participatifs mais aussi conférences. "TED Talks a institué une toute nouvelle façon de présenter l’information, en mettant l’accent sur les connaissances, la compréhension du marché et la connexion émotionnelle avec l’auditoire »  peut-on lire dans le rapport Future Trends CWT M&E. Ce qui permet d’associer les participants à la création de contenus via des questionnaires et les impliquer dans l’identification des thèmes et le choix des conférenciers.

#3 Digitalisation : au-delà du buzzword, capitaliser sur tous les temps de l’événement

Pour Constance Marsili, responsable Etudes et statistiques, le digital est plus qu’un buzzword puisqu’il a permis de faire infuser des approches orientées marketing dans les métiers du secteur de l’événementiel. « Aujourd’hui, grâce à la data, il est possible de recueillir des informations très précises sur les visiteurs, et donc de mieux monitorer leur activité. Les outils digitaux ont également permis d’avoir une vision d’ensemble sur l’impact de l’événement : tant au niveau économique, qu’au niveau territorial ou social. Combien d’emplois ont été créés ? Quelles sont les conséquences sur le territoire ? Quel est le bilan écologique » explique-t-elle.

De plus, les organisateurs d’événements sont devenus de véritables animateurs de communauté. Comme l’explique Anthony Fauré, ils investissent de plus en plus les temps « hors de l’événement ». « On voit que des salons majeurs du secteur du luxe, du design ont mis en place des market places. C’est le cas notamment de Première Vision et de Maison&Objet », poursuit-il. Une stratégie gagnante pour mobiliser sa communauté en amont et en aval de l’événement.

Pour suivre au quotidien les grandes tendances de l’événementiel, consultez la plateforme L’Innovatoire réalisée par l’UNIMEV : http://www.linnovatoire.fr


A lire aussi

Retour à la liste