Retour à la liste

Printable version

Sur les traces du rallye interactif Roadmap to Adventure

Retour sur la conception du rallye interactif « Roadmap to Adventure » avec Margot Gosetti di Sturmeck, qui a suivi le projet de ses balbutiements à son lancement.

« A l’origine ce devait être une chasse au trésor » se souvient Margot Gosetti di Sturmeck, chef de projet infographie chez Disney Business Solutions. A la vente depuis 2017 dans la gamme de produits team building, le rallye interactif Roadmap to Adventure consiste à repousser les forces du mal qui cherchent à prendre le contrôle du Parc Disneyland®. Equipés d’une tablette, les participants (entre 2 et 6 par groupe) sillonnent le parc à la poursuite d’indices et de défis en lien avec les univers et histoires.

« Si j’ai été conviée aux réunions préparatoires par le concepteur de l’époque, confie Margot, c’est d’abord en tant que fan des personnages et des films Disney pour contribuer à l’écriture de l’histoire.» Mais son expertise infographie s’avèrera également précieuse pour le concepteur qui lui confie le développement d’un univers visuel propre à cette aventure. En plus de créer les éléments destinés à la tablette tactile des participants, elle coordonne enfin les différentes étapes en lien avec des experts Disney (juridiques, créatifs, artistiques…)

Ainsi les participants sont accueillis dans le jeu par des séquences d’introduction tournées dans le parc avec les personnages, donnant immédiatement le ton. Tout se passe sur la tablette : d’abord ces cinématiques, puis les défis : retrouver des détails en photo, courses contre la montre ou encore défis d’observation.  « Le grand challenge, poursuit Margot, était de ne rien modifier dans le parc, et pourtant on a vraiment l’impression d’interagir avec ce cadre inédit ! »

L’équipe projet, quant à elle, s’est attelée à créer une aventure inédite pour les participants qui évoluent aux côtés de visiteurs profitant de leur journée au parc. « Nous voulions inciter les participants à observer les détails et subtilités du parc, tout en veillant à ce qu’ils restent en sécurité, qu’ils évitent les grands axes de circulation et en conservant le mystère et l’ambiance des lieux. »

Enfin, il y avait toute l’architecture à mettre en place, pour que les gens se prennent vraiment au jeu. « L’équipe projet a imaginé de nombreux rebondissements, des imprévus qui surgissent, pour que ce soit toujours haletant. » Dernière étape : les sessions de test sur le terrain : « après plusieurs mois de travail, j’étais absolument convaincue de la qualité et de l’efficacité du jeu et j’ai pris énormément de plaisir à regarder les réactions des participants, notamment ceux qui étaient moins emballés par ce type de jeu et qui se sont laissé prendre par l’histoire ! » Conclue Margot.

 


A lire aussi

Retour à la liste